Le Zélateur - journal jeune Index du Forum Le Zélateur - journal jeune
Forum de support pour le journal étudiant "Le Zélateur"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Happy birthday Israel...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Zélateur - journal jeune Index du Forum -> Le Journal -> Rédaction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sam
Zêlatitude
Zêlatitude


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 125
T L

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 19:03 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

Bon comme il faut toujours garder le meilleur pour la fin, je vous annonce que incessament sous peu (dans la nuit paske je suis tres lent sur Word) je dévoilera mon nouvel article sur le coflit israelo-palestinien...
je veux juste remercier Matias qui ma p***** les c***** pour que je fasse un article sir les JO, mais bon.... sans rancune hein Mathias???

Ps: comme on fait pour mettre les tréma sur le e de Israel Embarassed (on se moque pas, je suis pas un geek moi)

zélateur zélé du zèle des jeunes
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Mai - 19:03 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sam
Zêlatitude
Zêlatitude


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 125
T L

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 19:27 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

Bienvenue en Palestine




60 ans...60 ans de guerres, 60 ans d'attentats suicides, de morts, de revendications, de raids, de dialogues de sourds. 60 ans d'espoirs de paix, autant d'epoirs déçus... Bienvenue en Palestine. 
Vous en avez surement entendu parler dans les médias, TF1 y a même consacré un reportage au 20h entre les manif lycéennes et les bêtises gouvernementales, nous fêtons cette année les 60ans de la déclaration d'indépendance de l'Etat d'Israël en 1948. C'est aussi pour les palestiniens 60 ans de « Nakba » de catastrophe en arabe. 
Je ne vous ferais tout de même pas l'affront d'un cours d'histoire, vous connaissez bien sur les évènemment principaux de cette région par coeur en bon élève que vous êtes. 
Je vous rappelle tout de même que dès la déclaration d'indépendance d'Israël, c'est la guerre... Les pays arabes environants ( Egypte, Syrie et Jordanie). 1948 est la date de la naissance d'un Etat mais également le début d'une série de guerres et d'affrontements qui durent encore aujourd'hui et dont les repercution internationale nous touchent encore de plein fouet. 

 
Petit survol de la situation 

 
 
Depuis donc 60 ans la Palestine est en proie à des affrontements permanents, mais la situation déjà très compliquée c'est encore plus complexifiée ces dernières années surtout depuis la mort de l'historique leader palestinen Yasser Arafat en 2004.  
Pour faire simple, son successeur Mahmoud Abbas est issu du parti du Fatah, plus ou moin modéré et plus ou moins ouvert aux négociations (tout est relatif bien sur), cela se complique en janvier 2006 lors de la victoire aux élections législatives du Hamas, qui beaucoup plus radical, prône la lutte armée contre Israel, l'application de la loi coranique entre autre. 
Commence alors une véritable guerre civile entre les milices du Fatah et celles du Hamas, sans oublier et les actions contre Israël et leurs représailles. 
En juin 2007, les miliciens du Hamas (armés par la Syrie et l'Iran) réussisent à expulser de la fameuse bande de Gaza les miliciens gouvernementaux du Fatah. Le Hamas va y instaurer un vrai Etat islamique fermement décidé à mener la lutte armée contre Israël. Qui bien sur ne reste pas les bras croisés devant cette situation et décrète un embargo total sur la bande de Gaza qui rend la situation humanitaire dans cette région dramatique. Ajouté à cela les raids incessants des hélicoptères israëliens en réponse au tirs de roquettes vers les villes frontlières. Tout cela nefit que stigmatiser une population très jeune et l'encourager a continuer la lutte armée contre Israël. 
Ceci n'est qu'un rapide survol d'une situation tres complexe qui évolue de jours en jours. 

 

 

 
Pourquoi ce conflit qui dure depuis 60 ans n'est-il toujous pas réglé malgré la multitude de tentatives de paix? 

 
 
Beaucoup de facteurs font que l'on pourrait considérer la situation comme insolvable.  
Pour pouvoir répondre à cette question, il faut remonter à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le monde est ému par le sort des survivants des camps de la mort. L'ONU décide de la création en 1947 d'un Etat d'Israël dans une parite de la Palestine alors sous mandat britannique où sont déjà installé des colons juifs depuis le début du XXeme siècle. Mais la décision de l'ONU prévoyait la création de deux Etats clairement délimités, un juif et un palestinen. Cependant la première israelo-arabe de 1948 a entrainé l'expulsion de milliers de Palestinens, les guerres suivantes ( Six- jours en 1967 et Kippour en 1973) ont empêchées la création de l'Etat Palestinen. Ce n'est qu'avec les accords d'Oslo en 1993 qu'est crée L'Autoritée Palestinenne. Mais elle ne contrôle qu'une partie minime du territoire originel accordé par l'ONU le reste étant sous contrôl de l'armée israëlienne. 
De fait nous pouvons considérer qu'Israël se comporte en force d'occupation, spoliant régulièrement et impunément les droits palestinens. 
Il suffit de voir le nombre de check-point, de contrôle imposés par l'armée israelienne, humiliant quotidiennement les Palestinens, et, fait nouveaux,la construction du « Mur de la Honte » séparant la Cisjordanie d'Israel, sensé empêché les terroristes de pénétré dans le territoire hébreux. Mais ce mur n'est que la conséquence flagrante de l'échec des gouvernment faire la paix entre eux.  
Toutes ces humiliations subient depuis 60 ans, cette « Nakba », sont le meilleurs terraux pour faire germer l'extremisme tant du côté palestinen qu'israëlien. Nous en arrivons au deuxième facteur principal: la religion. 
Jérusalem est un lieu saint pour les trois religions monothéistes (quelle coïncidence!), c'est donc un lieu de rendez-vous pour tous les extrémistes de tous genres. Ce sont ces même extrémistes qui font la plupart du temps capoter les processus de paix. Souvenons-nous des accords de Oslo en 1993 qui ont donnés un espoirs sérieux pour la paix dans la région. Mais le Hamas n'a rien trouvé d'autre e meiux a faire qu'une vague d'attentats sanglants contre Israël, et du côté hébreux un extrémiste a assasiné le premier ministre Itzak Rabin clef de voûte de cet accord de paix. Il y a de quoi en pleurer de rage n'est-ce pas? Pour une fois que quelque chose avancait dans le bon sens dans cette région, il faut que ce soit un petit groupe d'hommes qui provoquant l'orgueil démesuré des dirigeants font tous capoter au nom d'une guerre sainte ou d'un idéal sionniste depuis longtemps révolu. 

 
Pour nous Européens, il est peut-être simple de trouver des solutions à cette crise infine, mais il ne faut pas oublier que nous ne connaissont qu'une petite partie de la situation. 
J'espere que cet article vous aura un tant soit peu aidé à mieux comprendre un conflit qui vous a vu naitre et qui vous verra surment mourire vu comment on est parti.  
 
Justin Vair 


zélateur zélé du zèle des jeunes
Revenir en haut
sam
Zêlatitude
Zêlatitude


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 125
T L

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 19:29 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

Voila a vous les critiques
hésite pas a signalé les fautes d'ortho graf
je pense que je vais reprendre la conclu, mais la je sature dc...je men occuperai surement ce souér

zélateur zélé du zèle des jeunes
Revenir en haut
Mathias
Reporter
Reporter


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 260
T S1

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 21:07 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

LES FAUTES:

Cependant la première israelo-arabe de 1948 a entrainé l'expulsion de milliers de Palestinens, -> la première guerre ?

bien sur -> bien sûr

empêchées -> empêché

crée -> créé

pénétré -> pénétrer

l'échec des gouvernment faire la paix entre eux -> gouvernEment... mais ... ??

subient -> subies

Mais ce mur -> on ne commence pas de phrase par une conjonction

tous les extrémistes de tous genres -> trop de tous ?

le Hamas n'a rien trouvé d'autre e meiux -> de mieux ?

d'hommes qui provoquant l'orgueil -> qui, provoquant... sans la virgule on ne comprend pas

font tous capoter -> font tout capoter

crise infine -> infinie ? in fine (oui j'ai fait 2 ans de latin) ?

nous ne connaissont-> ne connaissons, comme Charles.

J'espere-> accuoueeenntacioooon

vu naitre-> vu naître

mourire -> mourir


Maladroit ?
vu comment on est parti. 
de « Nakba » de catastrophe en arabe (de ... de...)
et j'ai la flemme de toutes les relever Very Happy

Politesse de l'ennui, élégance du renoncement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sam
Zêlatitude
Zêlatitude


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 125
T L

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 21:45 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

vi bon je m'était pas relu je te l'accorde jvai essayer de retravailerune fin pcq celle la est vmt a chier

zélateur zélé du zèle des jeunes
Revenir en haut
clémence
Rédacteur
Rédacteur


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 51
T S2

MessagePosté le: Jeu 22 Mai - 16:48 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

Quelques fautes relevées...

Je vous rappelle tout de même que dès la déclaration d'indépendance d'Israël, c'est la guerre... Les pays arabes environants ( Egypte, Syrie et Jordanie). -->Manque pas un bout de la phrase??
c'est encore plus complexifiée--> s'est encore plus...
Ajouté à cela --> ajoutez?
milliers de Palestinens--->Palestiniens
empêché les -->empêcher
frontlières. Tout cela nefit --> frontalières ... ne fit

Plus pleins d'accents...voilà pour les fautes, et pour l'article, plutôt bien fourni!
Revenir en haut
MSN
sam
Zêlatitude
Zêlatitude


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 125
T L

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 19:04 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

Bienvenue en Palestine







60 ans...60 ans de guerres, 60 ans d'attentats suicides, de morts, de revendications, de raids, de dialogues de sourds. 60 ans d'espoirs de paix, autant d'epoirs déçus... Bienvenue en Palestine.    
Vous en avez surement entendu parler dans les médias, TF1 y a même consacré un reportage au 20h entre les manif lycéennes et les bêtises gouvernementales, nous fêtons cette année les 60ans de la déclaration d'indépendance de l'Etat d'Israël en 1948. C'est aussi pour les palestiniens 60 ans de « Nakba » de catastrophe en arabe.    
Je ne vous ferais tout de même pas l'affront d'un cours d'histoire, vous connaissez bien sur les évènemments principaux de cette région par coeur en bon élève que vous êtes.    
Je vous rappelle tout de même que dès la déclaration d'indépendance d'Israël, c'est la guerre... Les pays arabes environants ( Egypte, Syrie et Jordanie). 1948 est la date de la naissance d'un Etat mais également le début d'une série de guerres et d'affrontements qui durent encore aujourd'hui et dont les repercution internationale nous touchent encore de plein fouet.    
 

Petit survol de la situation    
 

 
Depuis donc 60 ans la Palestine est en proie à des affrontements permanents, mais la situation déjà très compliquée c'est encore plus complexifiée ces dernières années surtout depuis la mort de l'historique leader palestinen Yasser Arafat en 2004.     
Pour faire simple, son successeur Mahmoud Abbas est issu du parti du Fatah, plus ou moins modéré et plus ou moins ouvert aux négociations (tout est relatif bien sûr), cela se complique en janvier 2006 lors de la victoire aux élections législatives du Hamas, qui beaucoup plus radical, prône la lutte armée contre Israel, l'application de la loi coranique entre autre.    
Commence alors une véritable guerre civile entre les milices du Fatah et celles du Hamas, sans oublier et les actions contre Israël et leurs représailles.    
En juin 2007, les miliciens du Hamas (armés par la Syrie et l'Iran) réussisent à expulser de la fameuse bande de Gaza les miliciens gouvernementaux du Fatah. Le Hamas va y instaurer un vrai Etat islamique fermement décidé à mener la lutte armée contre Israël. Qui bien sûr ne reste pas les bras croisés devant cette situation et décrète un embargo total sur la bande de Gaza qui rend la situation humanitaire dans cette région dramatique. Ajouté à cela les raids incessants des hélicoptères israëliens en réponse au tirs de roquettes vers les villes frontalières. Tout cela ne fit que stigmatiser une population très jeune et l'encourager a continuer la lutte armée contre Israël.    
Ceci n'est qu'un rapide survol d'une situation tres complexe qui évolue de jours en jours.    
 

 

 

Pourquoi ce conflit qui dure depuis 60 ans n'est-il toujous pas réglé malgré la multitude de tentatives de paix?    
 

 
Beaucoup de facteurs font que l'on pourrait considérer la situation comme insolvable.     
Pour pouvoir répondre à cette question, il faut remonter à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le monde est ému par le sort des survivants des camps de la mort. L'ONU décide de la création en 1947 d'un Etat d'Israël dans une parite de la Palestine alors sous mandat britannique où sont déjà installé des colons juifs depuis le début du XXeme siècle. Mais la décision de l'ONU prévoyait la création de deux Etats clairement délimités, un juif et un palestinen. Cependant la première israelo-arabe de 1948 a entrainé l'expulsion de milliers de Palestinens, les guerres suivantes ( Six- jours en 1967 et Kippour en 1973) ont empêché la création de l'Etat Palestinen. Ce n'est qu'avec les accords d'Oslo en 1993 qu'est crée L'Autoritée Palestinenne. Mais elle ne contrôle qu'une partie minime du territoire originel accordé par l'ONU le reste étant sous contrôl de l'armée israëlienne.    
De fait nous pouvons considérer qu'Israël se comporte en force d'occupation, spoliant régulièrement et impunément les droits palestinens.    
Il suffit de voir le nombre de check-point, de contrôle imposés par l'armée israelienne, humiliant quotidiennement les Palestinens, et, fait nouveaux,la construction du « Mur de la Honte » séparant la Cisjordanie d'Israel, sensé empêché les terroristes de pénétré dans le territoire hébreux. Mais ce mur n'est que la conséquence flagrante de l'échec des gouvernment faire la paix entre eux.     
Toutes ces humiliations subient depuis 60 ans, cette « Nakba », sont le meilleurs terraux pour faire germer l'extremisme tant du côté palestinen qu'israëlien. Nous en arrivons au deuxième facteur principal: la religion.    
Jérusalem est un lieu saint pour les trois religions monothéistes (quelle coïncidence!), c'est donc un lieu de rendez-vous pour tous les extrémistes de tous genres. Ce sont ces même extrémistes qui font la plupart du temps capoter les processus de paix. Souvenons-nous des accords de Oslo en 1993 qui ont donnés un espoirs sérieux pour la paix dans la région. Mais le Hamas n'a rien trouvé d'autre e meiux a faire qu'une vague d'attentats sanglants contre Israël, et du côté hébreux un extrémiste a assasiné le premier ministre Itzak Rabin clef de voûte de cet accord de paix. Il y a de quoi en pleurer de rage n'est-ce pas? Pour une fois que quelque chose avancait dans le bon sens dans cette région, il faut que ce soit un petit groupe d'hommes qui provoquant l'orgueil démesuré des dirigeants font tous capoter au nom d'une guerre sainte ou d'un idéal sionniste depuis longtemps révolu.    
Après cela comment trouver celui qui a raison et celui qui a tort, ou peut-être est-ce une question trop simpliste? Devons-nous dans ce cas là considérer qu'ils ont tous tort autant qu'ils ont tous raisons et donc de les renvoyer dos à dos. Le principal soucis de ces deux peuples, c'est qu'ils habitent dans un endroi sans pétrole donc au final tout le monde s'en tape!!    
Les grands dirigeants ne s'occupent de ce dossier que pour se donner bonne conscience. Prenez Bush par exemple, cela ne fait que 6 mois qu'il s'occupe de ce dossier, il faut clairement y voir une tentative de redorer son blason (si c'est possible...)     
 

Voilà, concluez-en ce que vous voulez, prenez même parti si sa vous branche, mais gardez en mémoire que nous ne connaissons qu'une infime partie des facteurs et des enjeux de ce conflit. Certes nous ne pouvons pas faire grand chose à notre échelle, mais rien que de se renseigner ou de débattre de ce sujet peut aider a faire avancer les choses. Et comme le dit Bernard Werber (écrivain): "Une goutte d'eau peu faire déborder l'océan" 
Mazel Tov Inch'Allah Amen.    
 
 
Justin Vair    
 

 
si en ya ki savent coment écrire maseltof merci de se manifester... 

zélateur zélé du zèle des jeunes


Dernière édition par sam le Mer 28 Mai - 19:17 (2008); édité 3 fois
Revenir en haut
Mathias
Reporter
Reporter


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 260
T S1

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 19:05 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

MAZEL TOV

Politesse de l'ennui, élégance du renoncement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sam
Zêlatitude
Zêlatitude


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 125
T L

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 19:07 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

T sur???

zélateur zélé du zèle des jeunes
Revenir en haut
MBG
Zêlatitude
Zêlatitude


Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 129
T L

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 19:20 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

CENSURE ! Pas de Bernard. W dans le Zelateur !

Revenir en haut
MSN
MBG
Zêlatitude
Zêlatitude


Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 129
T L

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 19:21 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

MOI VIVANT JAMAIS

Revenir en haut
MSN
sam
Zêlatitude
Zêlatitude


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 125
T L

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 19:23 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

SIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
et jen prend l'équie du zélat comme témoins si cette citation ne parait pas je porte plainte contre toi mehdi pour censure
Twisted Evil

zélateur zélé du zèle des jeunes
Revenir en haut
MBG
Zêlatitude
Zêlatitude


Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 129
T L

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 20:11 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

tu peux mettre la citation mais pas le nom de l'auteur
comme dit l'autre " Une goutte d'eau suffit a faire déborder l'océan"
ou plutot "une goutte de sang suffit
" Les Combats font rages, le sang coule sur le champ de bataille que l'on peut qualifier de boucherie. De boucherie Cachere"



Dernière édition par MBG le Mer 28 Mai - 21:00 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN
Mathias
Reporter
Reporter


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 260
T S1

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 20:26 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

oui je suis sûr c'est mazel tov.

Politesse de l'ennui, élégance du renoncement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mathias
Reporter
Reporter


Inscrit le: 27 Sep 2007
Messages: 260
T S1

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 20:27 (2008)    Sujet du message: Happy birthday Israel... Répondre en citant

Mais commence par corriger toutes les fautes de ton article

Politesse de l'ennui, élégance du renoncement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:45 (2018)    Sujet du message: Happy birthday Israel...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Zélateur - journal jeune Index du Forum -> Le Journal -> Rédaction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com